Conseils d'isolation de conduit de cheminée dans les combles

L’isolation de conduit de cheminée dans les combles est primordiale. En effet, une bonne protection du conduit de cheminée s’impose pour le confort et la sécurité des occupants. Mais encore faut-il savoir comment isoler un conduit de cheminées dans les combles. C’est une opération complexe qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Ce dernier saura quel isolant autour du conduit de cheminée choisir.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Pourquoi isoler le conduit de cheminée dans les combles ?

Si vous voulez construire une cheminée ou en rénover une, vous devez vous demander sur la question de l’isolation du conduit. Cela est, en effet, indispensable pour assurer un fonctionnement correct de votre cheminée. En principe, l’isolation du conduit de cheminée dans les combles permet de préserver la chaleur à l’intérieur du conduit. Cela permet également de limiter la transmission de la chaleur à l’intérieur du conduit vers les parois de vos combles.

Contrairement au principe de l’isolation, isoler les conduits de cheminée ne participe pas aux performances thermiques de celle-ci. L’isolation améliore seulement son fonctionnement. Effectivement, un conduit de cheminée bien isolé optimise le tirage de la cheminée. Plus concrètement, l’air froid attire la fumée générée par le foyer de la cheminée. En conservant la chaleur, cet air sera projeté facilement en dehors de l’habitation.

Devis 100 % gratuits pour vos travaux d’isolation

Démarches pour isoler un conduit de cheminée dans les combles

Pour isoler le conduit de cheminée dans vos combles, il y a certaines démarches à respecter.

Les réglementations à respecter

L’isolation de conduit de cheminée reste une opération délicate que cela soit un projet de construction ou de rénovation. De ce fait, il existe des réglementations et des normes à respecter. Conformément à la norme DTU 4.1, il faut envelopper les parois de fumée d’un isolant. Le but est de maintenir une température inférieure à 50° dans un espace habitable. De même, vous devez respecter l’écart de feu, c’est-à-dire qu’il faut respecter une distance de sécurité de 10 cm entre la paroi du conduit et l’isolant.

Déterminer le bon moment pour isoler

Le moment idéal pour isoler un conduit de cheminée est lors de la construction. La solution la plus pratique et efficace est de choisir un conduit de cheminée isolé. Le plus souvent, les artisans utilisent un boisseau isolé pour monter le conduit. Celui-ci améliore le rendement du système de chauffage sans risque de surchauffe. Un conduit métallique à double paroi reste également une excellente alternative aux conduits maçonnés. Dans le cas d’une cheminée existante usée, vous pouvez la rénover. Dans ce cas, il vous suffit de poser des isolants traditionnels autour des parois de fumée.

Bien choisir l’isolant

Pour réussir l’isolation du conduit de cheminée dans les combles, il convient d’investir dans des matériaux de qualité. Ces matériaux contribuent à limiter les températures dans les parties habitables de la maison. La laine de roche est très fréquente dans ce genre de projet d’isolation. Ce matériau offre une parfaite capacité d’isolation thermique et phonique. C’est un bon isolant pour couvrir le conduit de cheminée. La laine de verre constitue aussi un bon choix, car c’est un matériau incombustible.

Comparez plusieurs devis pour vos travaux d’isolation

Critères de choix de l’isolant pour l’isolation de conduit de cheminée dans les combles

Pour faire le bon choix de l’isolant pour un conduit de cheminée, vous devez prendre en compte certains éléments. Effectivement, l’isolant utilisé doit avoir les qualités suivantes :

  • Il doit être inflammable ou posé en respectant la distance de sécurité exigée.
  • L’isolant doit permettre d’atteindre une température de 50 °C maximum dans les espaces habitables de la maison et 80 °C dans les pièces non habitables de la maison.
  • Il est recommandé de miser sur la laine minérale afin d’isoler un conduit de cheminée. Ce type d’isolant offre une excellente capacité thermique et une bonne résistance au feu.

Pour bien isoler un conduit de cheminée dans le respect des normes, vous devez prévoir une vaste épaisseur d’isolant.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *