Norme isolation combles

La réalisation de travaux pour isoler vos combles représente environ 30 % d’économie en énergie. Mais vous devez connaître les normes d’isolation des combles avant de vous lancer dans les travaux. Il faut, en effet, savoir que vous ne pouvez pas isoler vos combles sur un coup de tête. Grâce à cet article, vous en saurez plus sur la norme d’isolation de la toiture.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux d’isolation

Norme d’isolation des combles : la RT 2012

La Réglementation thermique 2012 est souvent prise comme référence quand il s’agit de rénovation énergétique. Elle induit de nombreuses obligations, y compris l’isolation des combles.

RT 2012 et isolation des combles : la résistance thermique minimale

La RT 2012 impose des contraintes techniques pour que le ménage consomme moins d’énergie, mais aussi pour accroître son confort quotidien. Il y a ainsi un seuil minimal concernant la consommation d’énergie primaire. Il est de 50 kWh/m².an. Les exigences touchent aussi les résistances thermiques que les combles doivent respecter.

  • Depuis le 1er janvier 2013, les bâtiments neufs doivent obligatoirement être des Bâtiments à Basse Consommation. Ils doivent présenter une résistance thermique d’au moins R = 8 m².kW s’il s’agit de combles aménagés. Pour la RT 2005, la valeur exigée était de R = 6 m².kW. L’exigence pour les combles perdus est de R = 10 m².kW.
  • Pour les bâtiments existants, la résistance thermique minimum réglementaire est de R = 4 m².K/W s’il s’agit de combles aménagés. Cette valeur est de R = 4.5 m².K/W si les combles sont perdus.

L’indice de perméabilité à l’air exigé par la RT 2012

Pour une maison individuelle, la RT 2012 fixe l’indice de perméabilité à l’air à Q4Pasurf = 0.6 m3/h/m² de surface de déperdition, hors plancher bas. Pour les logements collectifs, la valeur exigée est de Q4Pasurf ≤ 1 m3/h/m2.

Il faut mettre en place une membrane d’étanchéité à l’air afin d’atteindre ces performances. Il peut s’agir de polyamide, de polyéthylène ou de polypropylène qui sera posé à l’intérieur, sur le plancher des combles perdus. Pour les combles aménagés, la membrane doit être posée de manière continue sous le parement de finition.

Le choix des matériaux dans la RT 2012

Comme la RT 2012 n’impose pas de choix de matériaux, vous pouvez opter pour l’isolant qui vous sied. Les seuls points à prendre en compte sont les seuils fixés par la réglementation. Pour connaître l’isolant qui convient à vos combles, à vos besoins en confort thermique et à votre budget, le mieux est de vous rapprocher d’un professionnel. Ce dernier saura aussi assurer les exigences de mise en œuvre pour que les ponts thermiques et l’étanchéité à l’air soient correctement traités. Il faut savoir que la laine minérale figure parmi les isolants à privilégier pour l’isolation des combles.

Recevez les tarifs gratuitement pour l’isolation de vos combles

Norme d’isolation de la toiture : comment obtenir un crédit d’impôt ?

L’isolation de votre maison, y compris celle de votre toiture, vous donne droit, sous conditions, à un crédit d’impôt pour la transition énergétique. Pour prétendre à cette aide mise en place par l’État, il faut que les travaux de rénovation concernent votre résidence principale et que celle-ci ait été achevée depuis 2 ans, que vous soyez locataire ou propriétaire. Il faut également que les travaux soient mis en œuvre par une entreprise qui dispose de la qualification RGE.

En outre, les critères de performance à respecter sont les suivants :

  • Résistance thermique pour les combles perdus : RT ≥ 7 m².K/W,
  • Pour les combles aménagés : RT ≥ 6 m².K/W.

Pour votre information, sachez que plusieurs autres aides existent pour vous aider dans la subvention de vos travaux. Il s’agit par exemple de la prime d’énergie, de l’éco-PTZ, des aides de l’ANAH et la TVA à taux réduit.

Les autres normes concernant l’isolation des combles

Il y a d’autres normes à respecter quand vous isolez vos combles. Ce sont :

  • Le CPT 3560 : il s’agit d’un document de référence considéré comme base pour l’isolation de la toiture avec la laine minérale. Ce document mentionne les obligations communes pour isoler vos combles, qu’ils soient perdus ou aménageables.
  • DTA pour l’utilisation de la laine minérale Isover : si vous utilisez la laine minérale Isover, la référence à suivre est le Document Technique d’Application isolation des combles. Parmi les précisions apportées par le DTA, il est stipulé que l’isolant doit être au moins semi-rigide si installé sous chevrons et fermettes, tout en ayant une résistance thermique de 0,038 W/(mK) au minimum.

Pour que vos travaux d’isolation des combles respectent les normes, il vaut mieux faire appel à une entreprise spécialisée.