VMC combles

Il existe différentes solutions pour la ventilation des combles, entre autres la VMC pour combles. La VMC pour combles est donc une source de confort et rend les combles plus agréables.

Pourquoi devez-vous ventiler vos combles ?

L’air qui se trouve à l’intérieur de votre maison comporte plus d’impuretés comparé à l’air extérieur. Parmi les éléments qui polluent l’air intérieur, il y a :

  • L’humidité,
  • Les COV,
  • Les acariens,
  • La poussière.

Ces polluants proviennent des produits d’entretien que vous utilisez dans votre maison, de vos meubles, de l’activité humaine et des animaux que vous avez chez vous. De plus, avec l’amélioration de l’enveloppe des logements avec des parois isolées et étanches, l’air circule de moins en moins. La ventilation des combles est donc nécessaire pour :

  • Éviter les problèmes de santé liés à une mauvaise aération,
  • Éviter la détérioration du bâtiment,
  • Assainir l’air intérieur en se débarrassant des polluants, des vapeurs d’eau et des odeurs,
  • Optimiser l’isolation de la maison,
  • Maîtriser le taux d’humidité dans la maison.

Pour aérer vos combles, donc votre maison, il faut une aération manuelle d’au moins une dizaine de minutes par jour. Il faut aussi penser à l’installation d’un système de ventilation comme la VMC.

Quelle VMC pour vos combles ?

La ventilation des combles peut se faire naturellement ou grâce à un système de ventilation. La Ventilation Mécanique Centralisée ou VMC fait partie des systèmes les plus prisés. Mais de quoi il s’agit exactement ?

La VMC pour l’aération des combles

La ventilation naturelle convient aux combles perdus. Pour ceux qui sont aménageables, il faut un système de ventilation.

La VMC est un dispositif dont le rôle est d’assurer le renouvellement de l’air qui se trouve dans l’intérieur de votre maison. Elle est intégrée à votre habitation et est dotée d’une centrale de ventilation qui extrait l’air vicié dans les pièces souvent humides ou celles dans lesquelles les odeurs sont plus marquées. Ces pièces sont la cuisine, les toilettes et la salle de bain.

Le choix de la VMC est important pour un résultat optimal. Optez pour un système avec un échangeur qui présente une efficacité d’au moins 80 %. Il ne doit pas être énergivore et comporter de puissants ventilateurs.

La VMC simple flux pour ventiler les combles

Grâce à ce système, la maison sera mise en dépression. Des entrées d’air sont installées dans les pièces à vivre pour que ces dernières bénéficient d’air neuf. Dans les pièces humides ou dans celles dont les odeurs sont plus marquées, l’air vicié est extrait, puis évacué vers l’extérieur à l’aide des bouches d’extraction.

Il existe différents modèles de VMC simple flux :

  • Hygroréglable,
  • Auto réglable avec hygrostat,
  • Hygroréglable à moteur basse consommation.

La VCM double flux

La VMC double flux est dotée d’un double réseau de gaines. La première gaine va servir pour l’extraction de l’air vicié, l’autre est réservée au soufflage. L’échangeur de cette VMC préchauffe l’air entrant grâce aux calories de l’air chaud qui vient d’être extrait. Cela permet d’éviter une trop grande consommation d’énergie et de faire en sorte que le renouvellement d’air soit optimisé.

Quel est le coût de l’aération des combles avec la VMC ?

Les prix pour l’achat et la pose d’une VMC pour combles sont assez difficiles à déterminer, étant donné les divers éléments qui doivent être pris en compte. Mais le tableau qui suit vous donnera les prix indicatifs pour préparer votre budget :

Type de VMCPrix avec pose (HT)
VMC simple flux auto réglable350 € à 800 €
VMC simple flux hygroréglable500 € à 1 400 €
VMC double flux3 500 € à 9 000 €

Parmi les éléments influençant le prix de l’aération des combles, il y a :

  • Le type de VMC,
  • La qualité et la marque de la VMC choisie,
  • La pose en neuf ou en rénovation,
  • Le coût de la main-d’œuvre.

Pour avoir une idée plus précise du budget à préparer, il est conseillé de contacter plusieurs professionnels et de comparer des devis.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *