Béton léger sur plancher

Il peut s’avérer plus judicieux de recourir au béton léger sur un plancher bois. Plus léger que le béton ordinaire, ce matériau affiche d’autres avantages, notamment en termes d’isolation phonique et thermique. Mais de quoi il s’agit exactement ? Quelles sont ses caractéristiques ? Et ses catégories ? Comment l’utiliser ? Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Béton léger : quel est ce matériau ?

Le plancher de vos combles nécessite un matériau léger, mais qui possède des propriétés thermiques et phoniques importantes. C’est pour cela que le béton allégé est le matériau le plus indiqué.

Qu’est-ce que le béton léger ?

Comme son nom l’indique, le béton léger est un béton moins lourd que le béton ordinaire grâce à l’utilisation de granulats plus légers. Sa masse volumique se situe entre 400 et 2000 kg/m3, ce qui représente une valeur jusqu’à six fois moins importante comparée à la masse volumique d’un béton ordinaire qui est de 2300 kg/m3. Du fait de sa légèreté, le béton allégé s’adapte bien au plancher des combles ou à un autre sol peu solide, car son utilisation ne nécessite que peu d’armatures en acier.

Par ailleurs, ce matériau est aussi prisé pour réaliser d’autres projets comme la création d’une cloison ou d’une dalle isolante sur plancher grâce à ses propriétés isolantes.

Quelles sont les catégories de béton léger ?

Le béton allégé est souvent commercialisé prêt à l’emploi dans des sacs. Dans ce cas, il se divise en trois principales catégories :

  • Béton allégé avec des billes de polystyrène : c’est la catégorie la plus commercialisée. Grâce aux billes de polystyrène, le béton devient 3,5 fois plus léger qu’un béton ordinaire. Outre cet atout, le matériau devient également un bon isolant thermique et phonique.
  • Béton léger avec des billes d’argile : ces argiles sont de performants isolants phonique et thermique. Il s’agit d’un produit naturel qui résiste à la combustion et à la compression.
  • Béton léger avec des copeaux de bois : ces derniers permettent de créer un béton plus léger qu’il est possible d’utiliser en rénovation ou en construction.

Quelles sont les caractéristiques du béton léger ?

Tout comme le béton ordinaire, le béton léger se compose d’eau, de liant et de granulat. Toutefois, les granulats utilisés dans le béton allégé ne sont pas des graviers ou du sable. En effet, ils peuvent être d’origine minérale (argile expansée), industrielle (copeaux de bois) ou synthétique (polystyrène), ce qui contribue à la légèreté du béton allégé.

Pour rendre ce type de béton encore plus léger, de l’air y est incorporé afin de diminuer sa masse volumique.

Utilisation du béton allégé sur plancher en bois

Le béton léger convient à la rénovation d’un plancher en bois, car il n’alourdit pas la structure déjà en place. Voici les étapes à suivre pour la pose du béton allégé sur un plancher en bois :

  • Préparez le support : celui-ci doit être net et propre.
  • Posez une bande résiliente tout autour de la pièce.
  • Préparez la sous-couche, puis recouvrez le plancher avec.
  • Ferraillez grâce à un treillis soudé.
  • Coulez le béton, égalisez et lissez.
  • Laissez sécher.

Cette tâche est facile à accomplir si vous avez des notions en maçonnerie et en bricolage. Si non, vous pouvez faire appel à un professionnel qui réalisera un travail impeccable.

Béton léger : avantages et inconvénients

Le béton léger présente de nombreux avantages. En voici les plus importants :

  • Il est plus léger qu’un béton classique.
  • Il présente une bonne capacité d’isolation phonique et thermique.
  • Il résiste à la putréfaction.
  • Il est non inflammable.
  • Sa pose et son temps de séchage sont plus rapides.

Toutefois, ce matériau comporte aussi quelques inconvénients. En effet, il est moins résistant qu’un béton ordinaire, tout en coûtant plus cher, entre 7 € à 30 € le sac de 35 kg.

Vous savez désormais les caractéristiques et l’utilité du béton allégé. Si vous souhaitez un résultat optimal, mieux vaut recourir aux services d’un professionnel pour sa pose.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *