Pose plancher combles

Vous avez décidé d’agrandir votre maison et vous voulez poser un plancher dans vos combles aménageables ? Bien que ce projet soit à la portée des bons bricoleurs, il peut toutefois nécessiter l’intervention d’un professionnel pour un rendu optimal. Que devez-vous faire avant la pose du plancher ? Comment poser un plancher pour comble ? Combien cela va vous coûter ?

Les étapes pour poser un plancher pour comble aménageable

La pose de plancher dans vos combles vous permettra d’obtenir un espace de vie supplémentaire. Mais ce projet est-il faisable ? Quel plancher choisir et comment effectuer la pose ?

Pose d’un plancher pour comble : les préalables

Comme dans tout projet, il doit y avoir une étude de faisabilité si la pose d’un plancher dans vos combles est faisable. Cette étape est importante afin d’éviter les éventuels problèmes, voire l’abandon du projet, donc la perte de temps et d’argent. Avant de poser un plancher dans vos combles, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Vos combles sont-ils aménageables ?
  • Vos combles sont-ils accessibles ?
  • Existe-t-il des contraintes techniques ? Ces contraintes peuvent être la solidité des solives, le poids des meubles qui vont être installés dans la nouvelle pièce et l’isolation du plancher.

Faut-il renforcer le plancher déjà en place dans vos combles ?

Si vos combles sont aménageables, il se peut qu’un plancher soit déjà en place. Mais souvent, ce plancher déjà existant sert seulement de plafond pour l’étage d’en dessous et pour masquer la charpente. L’ancien plancher peut aussi être en mauvais état et doit être remplacé. Afin de décider s’il faut procéder ou non au renforcement du plancher existant ou à la création d’un nouveau plancher, faites appel à un professionnel. Cela est nécessaire pour minimiser les risques d’erreur.

Pensez à l’isolation du plancher des combles aménageables

Si le plancher est mal isolé, non seulement cela va constituer une source de déperdition de chaleur, mais l’espace nouvellement créé ne sera pas confortable. Par ailleurs, la pose d’isolant peut aussi éviter la propagation des bruits pour ne pas déranger les personnes qui vont loger dans les combles ou à l’étage du dessous.

La méthode d’isolation va être choisie en fonction du projet d’isolation et de la configuration du plancher. Généralement, le professionnel peut vous préconiser l’isolation du plancher par le bas, grâce à la pose d’un plafond suspendu ou la pose d’un plafond tendu. Il peut également vous inciter à effectuer l’isolation du plancher par la structure si le plancher dispose d’une ossature.

Comment poser un plancher pour combles ?

Après avoir terminé l’étude de faisabilité et tout vérifié, vous pouvez commencer les travaux. Sachez que la pose d’un plancher passe par plusieurs étapes.

  • Les solives qui vont soutenir le plancher : votre plancher ne sera sûr et solide que si les solives le sont également. Ainsi, vérifiez l’entraxe ou l’espace entre les solives. L’idéal est d’avoir un entraxe de 40 cm qui vous permettra de poser directement le plancher sur les solives. Si l’entraxe est de 60 cm, posez d’abord des lambourdes avant d’installer le plancher.
  • Les lambourdes : leur pose est nécessaire si l’entraxe est supérieur à 40 cm ou si la structure n’est pas plane. Posez les lambourdes perpendiculairement aux solides, et distantes de 30 cm à 45 cm.
  • Le plancher : vous pouvez vous munir d’une cale en bois et d’un marteau pour faire emboîter la languette d’une planche avec la rainure de la planche suivante. Lors de la pose de la dernière planche, un espace de plusieurs millimètres doit être laissé entre cette planche et le mur pour l’aération. Cet espace peut être dissimulé grâce à une contre-plinthe.
  • La finition : vous pouvez laisser le plancher sans finition, poser un plancher de dalle ou un plancher massif.

Quel est le prix de pose d’un plancher pour combles ?

Préparez un budget d’environ 30 € à 200 € le m² pour poser un plancher dans vos combles. Ce prix n’étant qu’indicatif, il peut donc changer en fonction de quelques éléments comme :

  • La qualité du plancher choisi,
  • La surface du plancher,
  • L’ampleur des travaux à réaliser,
  • Le type de finition,
  • La main-d’œuvre.

Pour avoir une idée plus précise du budget à préparer, demander et comparer plusieurs devis est vivement conseillé.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *