Conseils d'ouverture d'une trémie d'escalier pour plancher en bois

Vous devez comprendre que la réalisation de trémie d’escalier est une tâche très technique, notamment en rénovation. Certes, creuser une ouverture de trémie d’escalier dans un plancher peut s’avérer délicat et requiert certaines précautions. Quoi qu’il en soit, il reste possible de créer une trémie d’escalier dans un plancher en bois. Il convient cependant de bien dimensionner l’ouverture de trémie pour escalier.

Recevez plusieurs devis gratuits de création d’escalier

Trémie d’escalier : c’est quoi au juste ?

À titre de rappel, la trémie désigne l’espace permettant à un escalier d’accéder à un étage. De préférence, la création d’une trémie se fait dans le cadre d’une construction neuve en se basant sur les plans architecturaux. Toutefois, il est possible de réaliser une trémie d’escalier en rénovation, par exemple lors de l’aménagement des combles. Dans le cadre d’une rénovation, il faut prendre en compte les caractéristiques et la résistance de la structure porteuse.

Pour réussir la réalisation de trémie d’escalier, vous devez disposer des bons matériels, à savoir :

  • Un mètre à mesurer,
  • Une règle de maçon,
  • Un cordeau pour tracer,
  • Un bastaing,
  • Deux étais,
  • Une scie sauteuse, égoïne et à guichet,
  • Un chevêtre,
  • Une visseuse électrique,
  • Des sabots en métal.

Gratuit et sans engagement : devis de création d’escalier

Étapes de réalisation d’une trémie d’escalier dans un plancher en bois

Si vous avez prévu de faire vous-même l’ouverture de votre trémie d’escalier, vous devez procéder par étapes et méthodiquement.

La préparation du chantier

Après avoir bien élaboré le plan, vous devez préparer le chantier. Commencez par protéger le chantier à l’aide de cartons, puisque les travaux s’avèrent salissants et peuvent abîmer votre sol. Ensuite, marquez l’emplacement de la trémie sur le plancher en bois, ainsi que sur le plafond en utilisant le cordeau et la règle. Si la découpe des solives est indispensable, vous devez préparer des étais de façon à supporter le plancher lors de la découpe. Placez un bastaing en parallèle avec les solives et soutenez-le avec les 2 étais.

L’ouverture du plancher

Vous devez avant tout vous munir d’une scie électrique pour faire une trémie d’escalier dans un plancher en bois. N’oubliez pas de porter des lunettes et des gants de protection, et surtout vous devez respecter les règles de sécurité. Pour commencer, creusez l’ouverture dans le plancher tout en vérifiant qu’il n’y a aucun fil électrique à travers le plancher. Ensuite, faites des trous à l’une des extrémités de vos repères au moyen d’une scie sauteuse. Puis, découpez l’ouverture dans le plancher. N’insistez pas si vous remarquez une résistance. Utilisez une scie égoïne pour finaliser l’ouverture et retirer le parquet.

La coupe des solives

Il s’agit avant tout de poutres en bois destinées à soutenir le plancher de vos combles. Pourtant, pour créer une trémie, couper une ou plusieurs solives est nécessaire. Il faut faire très attention, un défaut de manœuvre risque d’affaiblir le plancher des combles. Pour ce faire, utilisez une scie électrique alligator et maniez-la avec prudence. Ensuite, coupez les solives morceau par morceau. Puis, placez un chevêtre pour solidariser les solives coupées entre elles. Pour finir, fixez celui-ci à l’aide de sabots métalliques et des vis aux extrémités.

Obtenez gratuitement des devis de création d’escalier

Quelle dimension pour une trémie d’escalier ?

Le dimensionnement d’une trémie passe par le choix de l’emplacement et de la forme de celle-ci. Sachez que pour recevoir un escalier droit ou tournant, il faut une forme rectangulaire. Par contre, une forme ronde ou carrée convient mieux à un escalier hélicoïdal.

En outre, il est à noter que les dimensions d’une trémie ne se déterminent pas seules. Vous devez faire le calcul de l’escalier global pour connaître les dimensions de votre trémie d’escalier. Vous devez également savoir que :

  • La trémie doit avoir au maximum 70 cm de largeur. Il est d’ailleurs conseillé si possible de créer une trémie de 80 cm pour que l’escalier soit plus confortable.
  • Quant à la longueur, elle se définit en fonction de la pente de l’escalier.

Néanmoins, même si ces étapes semblent faciles, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour un travail de qualité et dans les normes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *