Isolation de combles perdus

Il faut savoir que plus de 20 % des déperditions de chaleur se manifestent à travers la toiture. Pour bien isoler sa maison et économiser sur sa consommation d’énergie, l’isolation des combles perdus figure parmi les travaux à prioriser. Pour ce faire, plusieurs éléments entrent en compte, dont le choix des isolants et des techniques à utiliser ainsi que le coût des opérations. Découvrez les détails dans cet article.

Recevez des devis gratuitement pour l’isolation de combles perdus

Qu’est-ce que l’isolation des combles perdus ?

Pour pouvoir définir ce qu’est l’isolation des combles perdus, il faut avant tout connaître ce qu’est un comble perdu. Les combles englobent la surface qui se trouve entre le dernier plafond et la toiture d’une maison. S’il est impossible d’aménager cette surface, il s’agit donc des « combles perdus ».

Comme mentionné plus haut, les déperditions de chaleur se manifestent en grande partie au niveau de la toiture. C’est surtout le cas pour les combles non aménageables qui occasionnent plus de 30 % de perte d’énergie. L’isolation des combles perdus reste alors une opération bien avantageuse si vous voulez profiter d’un meilleur confort en toute saison. Elle vous permet également de réduire votre facture de chauffage et d’économiser sur votre facture énergétique à plus de 15 % de réduction en moyenne.

Les éléments à considérer dans le prix de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus est un projet qui comprend plusieurs travaux à réaliser. Pour la réussir efficacement, il faut prendre en compte quelques éléments.

Les techniques d’isolation

Il existe différentes techniques d’isolation pour les combles perdus. Tout d’abord, il faut isoler ces combles au plus près du volume chauffé. Pour ce faire, il est conseillé de réaliser l’isolation au niveau du sol.

Pour isoler les combles perdus, le recours à l’emploi d’isolant en vrac est une technique adaptée pour les combles difficilement accessibles. Facile et rapide à mettre en œuvre et pas trop onéreuse, cette technique appelée isolation par soufflage consiste à projeter l’isolant dans tous les recoins du toit avec une machine pour ainsi réduire les ponts thermiques.

L’isolation en rouleau est une autre technique utilisée pour isoler les combles perdus. Elle consiste à poser une première couche d’isolant entre les solives afin de créer un pont thermique. Une deuxième couche est ensuite appliquée dessus afin d’assurer une continuité de l’isolation.

Le choix des isolants

Pour mener à bien les travaux d’isolation des combles perdus, le choix des isolants reste aussi une étape importante. Ainsi, il est à noter que les matériaux d’isolation sont classés en 3 groupes, à savoir les laines minérales, les matériaux naturels et ceux synthétiques. À cet effet, différents types d’isolants sont proposés sur le marché : le polystyrène expansé qui est un matériau bon marché, la laine de verre qui est souvent utilisée pour les toits en pente et les flocons de papier pour une isolation plus écologique.

La pose de l’isolation des combles perdus

En termes d’isolation de combles perdus, la pose va surtout dépendre des deux premiers éléments vus précédemment. De ce fait, le type d’isolant et la technique utilisée vont influencer la pose de l’isolation des combles perdus. Par ailleurs, afin de garantir son efficacité, le recours à un professionnel est conseillé, sans oublier que cela va permettre de bénéficier d’une aide financière afin d’amortir le coût des travaux.

Recevez des devis gratuitement pour l’isolation de combles perdus

Quel est le prix d’une isolation des combles perdus au m² ?

Après avoir vu les différents éléments à considérer pour l’isolation des combles perdus, retrouvez ci-dessous son coût au m², représenté dans ce tableau :

TECHNIQUES D’ISOLATION

PRIX AU M²

Isolation par déroulage

20 €/m²

Isolation par soufflage

20 à 50 €/m²

Isolation interne ou externe

50 à 200 €/m²

TYPES D’ISOLANTS

PRIX AU M²

Laine de roche

7 à 10 €/m²

Laine de verre

6 à 10 €/m²

Ouate de cellulose

28 à 42 €/m²

Laine de chanvre

25 à 36 €/m²

Ainsi, le prix des isolants, toutes matières confondues, est en moyenne entre 11 € à 30 €. Pour ce qui est des techniques utilisées, leur coût varie entre 20 à 200 €/m² suivant le type. Enfin, pour le coût de la main-d’œuvre, le tarif des artisans couvreurs se situe entre 30 à 40 €/h.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *