Aménagement combles chambre

Si vous souhaitez gagner en mètre carré sans déménager, l’aménagement des combles en chambre est une idée intéressante. Non seulement cela vous permettra de gagner de l’espace, mais aussi d’apporter une plus-value à votre résidence. Mais pour un aménagement en petite chambre des combles, il faut trouver les solutions adaptées. Il existe plus d’une manière d’effectuer un aménagement en chambre des combles.

Demandez des devis d’aménagement de combles en chambre

Vos combles sont-ils aménageables ou non ?

Les combles représentent l’espace vide sous la toiture et le plafond du dernier étage. Avant de vous lancer dans un projet d’aménagement des combles, il convient de savoir si ceux-ci sont habitables. En effet, sachez qu’il faut certains paramètres à vos combles pour être aménageable. Le plus souvent, les combles d’une maison possèdent une surface de 10 m² ou 20 m², voire plus. Vous pouvez les rendre habitables pour ajouter au moins une pièce supplémentaire à votre maison.

Cependant, pour être aménageables, vos combles doivent répondre à deux critères importants.

  • Tout d’abord, vérifiez si votre charpente n’empiète pas sur la surface du plancher. Quand celle-ci ne permet pas d’aménager l’espace directement, vous pouvez toujours la faire transformer par une société spécialisée.
  • Ensuite, assurez-vous que la hauteur est suffisante au faitage. Certes, une hauteur au-dessous de 1,80 m n’est pas considérée comme habitable. Cela dit, il faut nettement plus que cette limite pour que la partie centrale du plancher soit vraiment exploitable, surtout si votre toiture est pentue. Néanmoins, il vous est toujours possible de surélever votre toit ou de modifier sa pente.

Conseils pour bien aménager les combles en chambre

L’aménagement des combles en chambre passe par plusieurs étapes. Une chambre est une pièce de vie. Il faut donc qu’elle soit bien confortable et vivable.

1- Éclairez et cloisonnez vos combles

Si la surface de vos combles le permet, vous pouvez cloisonner l’espace pour obtenir plusieurs pièces. En effet, étant donné qu’il s’agit de créer une chambre, cela vous permet, par exemple, de créer une mini salle de bain. Vous pouvez soit utiliser des plaques de plâtre cartonné ou des carreaux de plâtres. Ensuite, pensez à éclairer la pièce. Une ou plusieurs fenêtres ou lucarnes sont indispensables en toiture afin d’apporter de la lumière et de l’air dans les combles convertis en chambre. Cela permet aussi de ventiler la chambre quand il fait chaud.

2- Assurez l’isolation thermique de vos combles

Les combles ne peuvent être aménageables sans une bonne isolation, notamment pour réduire les déperditions de chaleur depuis le toit. Pour une chambre, cela permet de disposer d’un niveau de confort équivalent à celui du reste de la maison. Si l’espace est trop limité, vous pouvez toujours tenter l’isolation par l’extérieur. Vous avez donc le choix entre des isolants à base minérale et leurs alternatives plus naturelles.

3- Installez l’électricité et le chauffage

Comme dans n’importe quelle pièce de la maison, le chauffage et l’électricité sont indispensables surtout dans une chambre. Puisque ceux-ci ne peuvent être séparés du reste de la maison, envisagez d’installer un tableau secondaire dans vos combles. Puis, raccordez-le au tableau principal. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour assurer l’installation électrique et plomberie dans votre nouvelle chambre.

Demandez des devis d’aménagement de combles en chambre

Quel budget prévoir pour aménager vos combles en chambre ?

Avant tout, sachez qu’une telle opération peut coûter cher. Le budget nécessaire varie grandement, notamment en fonction de la complexité des travaux. Par exemple, s’il est indispensable de rehausser la charpente et créer un plancher surbaissé. Il en est de même s’il est nécessaire de rallonger les circuits de chauffage central ou d’ajouter un escalier. De plus, vous devez également prendre en compte le côté fiscal des travaux. En effet, pour un logement de plus de 2 ans, le taux de TVA dépend du type de travaux : 

  • Le taux réduit de 5,5 % ne concerne que l’isolation et les équipements ayant pour but d’économiser de l’énergie.
  • Les travaux d’amélioration, de transformation ou d’aménagement bénéficient du taux intermédiaire de 10 %.
  • Le taux normal de 20 % s’applique aux autres travaux.

Vous savez désormais les critères à respecter pour l’aménagement de vos combles en chambre.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *