Par quoi commencer l'aménagement des combles ?

L’aménagement des combles est une alternative plus économique à l’extension de maison. Certains aspects sont toutefois à considérer pour aménager les combles correctement. Cela implique de connaître l’étape d’un aménagement de combles. La première chose à se demander lors d’un aménagement de combles, c’est par quoi commencer. Il faut évidemment commencer par l’étude de faisabilité du projet et les formalités administratives.

Devis gratuits d’aménagement des combles

Réaliser les formalités administratives nécessaires

La première étape importante avant d’aménager les combles est de savoir si le comble peut être aménagé. Pour savoir si cette surface est habitable, il convient de vérifier le coefficient d’occupation des sols de la parcelle. Celui-ci permet de connaître la densité maximale de construction qu’il est possible d’être édifiée sur un terrain. Si le projet implique la création d’une surface habitable inférieure à 40 m² sans modification ni du volume ni de l’aspect extérieur, une simple déclaration de travaux suffit.

Dans d’autres cas, une demande de permis de construire est obligatoire ainsi que le recours à un architecte. C’est le cas si la création d’une surface habitable au-delà de 40 m² est nécessaire. De même, si votre maison se situe dans une zone protégée, les travaux seront soumis à l’architecte des bâtiments de France.

Comparez gratuitement des devis d’aménagement des combles

Aménagement de combles : les étapes préalables

Vous devez passer par certaines étapes avant de penser à aménager vos combles.

1- Vérifier l’état du toit

Cette étape est importante, car c’est le toit qui protège la maison des intempéries. Le diagnostic de la toiture est donc indispensable avant l’aménagement des combles. Celui-ci doit être réalisé par un professionnel. Pour ce faire, le couvreur vérifie si des tuiles sont poreuses ou cassées. Selon l’état du toit, un traitement hydrofuge ou un démoussage peut être nécessaire. Il peut même être indispensable de refaire totalement le toit. Profitez de cette opération de réfection pour isoler le toit par l’extérieur. Cette opération est lourde, mais il convient de préserver au maximum le volume intérieur.

2- Modifier la charpente

Une charpente est une structure le plus souvent en bois, obtenue par l’assemblage complexe de pièces. Certaines de ces dernières peuvent cependant entraver l’aménagement en gênant par exemple la circulation. Une modification de la charpente s’impose alors. Vous avez le choix entre deux options. La première, une charpente traditionnelle composée d’un petit nombre de fermes, une à chaque extrémité et une au milieu. Pour la modifier, il faut remplacer les pièces de bois qui barre l’espace par des pièces moins encombrantes et placées au plus près des rampants. La deuxième solution est la charpente industrielle composée de fermes de petites sections très rapprochées. La modification consiste à en supprimer certaines.

3- Traiter la charpente

La charpente en bois est souvent vulnérable aux insectes xylophages comme les termites. Il est donc important de diagnostiquer la charpente pour vérifier s’il y a ou non la présence d’insectes xylophages. C’est d’ailleurs obligatoire lors d’une vente d’un bien immobilier situé dans une zone à risque. Dans le cas où leur présence est détectée, un traitement par imprégnation est indispensable avant l’aménagement de combles.

Obtenez plusieurs devis d’aménagement des combles

Les autres étapes de l’aménagement de combles

L’étape suivante consiste à remettre le sol de niveau. En effet, quand les combles sont restés longtemps inutilisés, les vieux planchers peuvent subir des dégradations, déformations ou affaissements. Dans ce cas, il convient de rénover le plancher en utilisant des matériaux légers et de faible épaisseur, mais solides. Une fois le plancher parfaitement rénové, vous devez prévoir un escalier pour y accéder. Avant de choisir le matériau et la forme de votre escalier, déterminez d’abord son emplacement. Privilégiez une position qui offre une hauteur sous-plafond suffisante et un dégagement confortable.

Vous avez ensuite le choix entre différents types d’escalier, à savoir :

  • Les échelles de meunier,
  • Les escaliers hélicoïdaux,
  • Les escaliers droits.

Par ailleurs, l’éclairage est également important dans les combles. Prévoyez donc des fenêtres de toit ou des lucarnes pour y laisser pénétrer le plus de lumière naturelle. N’oubliez pas non plus de bien chauffer et d’isoler les combles pour en faire un espace de vie confortable.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *