Différence entre chien assis et jacobine

Considérés comme étant un dérivé ou un peu plus une catégorie de lucarne ou encore de fenêtre de toit, les termes chien assis et jacobine sont très souvent confondus. Pour éclaircir les spécificités de ces types de toiture, prenez le temps de lire cet article.

Tous les devis gratuits pour la pose d’un chien assis

Chien assis et jacobine, des lucarnes assez caractéristiques

La lucarne est une ouverture verticale sur le toit. Son rôle principal est d’aérer une maison et de laisser entrer la lumière. Elle se présente sous différentes formes et possède diverses dénominations, à savoir le fronton, l’œil-de-bœuf, l’outeau, le chien assis et la jacobine. Ce sont ces deux derniers qui vont nous intéresser dans cet article.

Qu’est-ce qu’un « chien assis » ?

L’expression qui définit au mieux le chien assis est une fenêtre verticale. En effet, la position de ce type de lucarne joue un rôle important pour nous permettre de le reconnaître. L’aménagement d’un chien assis se fait verticalement. Il peut être disposé sur un toit ne dépassant pas 30° d’inclinaison. Au sens littéral, il rappelle la posture d’un chien en position assise avec le cou bien droit.

Cette lucarne se distingue particulièrement par sa taille. Plus petite que les autres fenêtres de toiture, le terme mignon est très fréquemment utilisé pour le désigner. Elle séduit surtout ceux qui ne souhaitent pas modifier pour autant l’image de leur habitation. Disposée en sens inverse de la pente du toit, elle donne l’air de se rebiquer par rapport à celui-ci.

Ce type de lucarne peut être agencé à toutes les pièces de la maison, allant de la chambre à coucher individuelle aux pièces communes. Généralement, son fronton est horizontal. Ainsi, le chien assis est une lucarne dressée à la verticale sur un toit. Cela dit, beaucoup le mélangent avec d’autres types de lucarnes, dont la jacobine. 

Qu’est-ce qu’une jacobine de toit ?

Certes, les critères de définition de ces deux sortes de lucarnes se rapprochent énormément. Pour la jacobine, sa charpente est souvent perpendiculaire au toit. Elle se démarque également par son pignon disposé en façade.

Son fronton triangulaire rappelle le signe d’un accent circonflexe. D’où justement son autre appellation de lucarne à bâtière, en faisant référence à ce caractère. En outre, sa devanture n’est pas couverte par le toit.

Dès fois, elle est aussi qualifiée de lucarne à deux pans. Ses bords sont fréquemment ornés de sculptures ou parfois moulurés. La jacobine rappelle les grandes bâtisses royales d’antan. Elle est aujourd’hui très prisée dans les constructions modernes qui veulent dégager un aspect élégant. 

Comment les différencier ?

Quel que soit le type de surélévation de maison qui vous intéresse, un détail près fait donc toute la différence entre un chien assis et une jacobine. Tout est dans leur taille et leur disposition. À la liste s’ajoutent les frontons qui ne se ressemblent pas : l’un est plat et l’autre de forme triangulaire.

Quels sont les avantages de ce type d’ouverture de toiture ?

Les ouvertures de toit servent généralement à améliorer le confort d’un habitat. Certains en font office d’isolant pour la régulation thermique. Mais elles sont surtout associées au design d’une maison. Pourtant, elles ont des avantages qui vont au-delà de l’esthétisme :

  • Elles permettent de gagner en espace, sans pour autant avoir à faire de gros travaux et mobiliser tout un chantier. Vous ferez donc plus d’économie, avec moins de mains d’œuvre.
  • Leur montage n’est pa​s compliqué et ne prend pas beaucoup de temps pour une praticité exceptionnelle.
  • Ces deux types de lucarnes ont été conçus pour accentuer la luminosité. L’accès à la lumière du jour est restreint en l’absence d’une ouverture adéquate. La situation se présente surtout dans les pièces à l’étage.
  • Elles favorisent également le système d’aération et conviennent mieux aux petites pièces.

Tous les tarifs gratuits pour la pose d’un chien assis

Conception d’un chien assis et d’une jacobine

Dans les deux cas, pour les réalisations, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour demander un devis afin d’avoir une idée sur le coût. Les études de faisabilité ainsi que les modalités vous seront ainsi plus faciles. Sachez également qu’un permis de construire est requis avant de démarrer les travaux.

Pour résumer, le chien assis est une lucarne assez rare, dont la pente est inversée par rapport à celle de la toiture. Elle forme un « V » assez aplati. On l’appelle aussi « lucarne retroussée ». 

La jacobine, quant à elle, est une lucarne classique à façade en pignon, et à toiture à deux pans. Attention à ne pas la confondre avec la capucine qui lui ressemble, mais qui comporte un troisième pan de toiture en façade, appelé « croupe ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *