Aide pour isolation de combles

Isoler ses combles permet de bénéficier de l’aide de l’État en ce qui concerne les coûts. En effet, outre le prix des matériaux nécessaires, il faut rajouter le coût de la main-d’œuvre. Il s’agit donc d’une dépense assez conséquente pour le budget familial. L’État prévoit alors une aide pour ce genre de travaux suivant certaines conditions.

Demandez des devis d’isolation de combles gratuitement

Les principes de l’isolation des combles 

Il existe plusieurs techniques quant à l’isolation des combles, d’autant plus que les combles peuvent être perdus ou aménagés. Il vous appartient de choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et à votre budget. L’isolation des combles consiste à maintenir la chaleur à l’intérieur de la maison. Pour les combles aménagés, l’isolation doit être au niveau du plancher. Par contre, si les combles ne sont pas occupés, il n’est pas nécessaire de garder la chaleur à l’intérieur. En effet, les pièces habitées sont prioritaires pour l’isolation.

Techniquement, l’utilisation de laines déroulées ou de soufflage convient aux combles perdus. La laine est ainsi déroulée au sol. Dans ce cas, la pose doit garantir une étanchéité de qualité par rapport au sol. Le soufflage, par contre, consiste à souffler un isolant dans les combles perdus. Les matériaux isolants peuvent être des flocons, d’ouate de cellule ou de laine.

Pratiquement, l’homogénéité du soufflage est un critère d’efficacité de l’application. Pour ce qui est des combles aménagés, l’isolation doit se faire au niveau des rampants de la toiture, soit par l’extérieur soit par l’intérieur.

Les différentes aides financières pour l’isolation des combles

Vous pouvez obtenir de l’aide lors des travaux d’isolation de vos combles. Ces aides peuvent se présenter sous différentes formes. Généralement, pour pouvoir bénéficier des aides relatives à la transition énergétique, les équipements situés sur le plancher des combles perdus doivent avoir une résistance (R) supérieure ou égale à 7 min 2 s K/W. De même, pour les équipements installés sur les rampants de la toiture, ils doivent avoir une résistance (R) supérieure ou égale à 6 min 2 s K/W.

Le crédit d’impôt

La plus réputée des aides à l’isolation des combles concerne le crédit d’impôt. Il consiste à alléger la charge financière concernant les dépenses pour les travaux d’isolation des combles. L’État soutient les travaux visant à une meilleure performance énergétique et une économie d’énergie. Il faut, toutefois, faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) pour effectuer les travaux afin de bénéficier de ce crédit d’impôt.

L’écoprêt à taux zéro

Les travaux d’isolation des combles sont aussi éligibles à l’éco prêt à taux zéro. Il s’agit d’un prêt accordé pour certaines catégories de travaux. Le montant du crédit peut atteindre 20 000 euros pour deux travaux et 30 000 euros pour trois travaux et plus.

Les primes de l’ANAH

L’agence nationale de l’amélioration de l’habitat (ANAH) octroie aussi une aide pour les projets à visée énergétique. Sur internet, il existe des simulateurs afin de savoir si vous êtes ou non éligible pour bénéficier de cette aide de l’ANAH.

Demandez des devis d’isolation de combles gratuitement

Autres aides de L’État pour l’isolation des combles

D’autres formes d’aides sont possibles pour les travaux d’isolation des combles. Il y a, par exemple, la Prime Énergie ou Certificat d’Économie d’Énergie (CEE). Plusieurs avantages sont octroyés par cette offre. La prime se présente sous forme d’un chèque bancaire. Vous disposez donc d’une liberté totale en ce qui concerne l’utilisation de la somme. Cette aide peut être obtenue dans les 30 jours après validation et acceptation de votre cas.

Généralement, les travaux d’isolation des combles interviennent après aménagement des habitants. Il s’agit alors d’une amélioration de l’efficacité énergétique de l’habitation. Une autre technique est possible, mais doit s’effectuer pendant la phase de construction de la toiture. Il s’agit du « sarking ». Dans ce cas, l’isolant est fixé sur les linteaux et donc avant les tuiles.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *