Isoler le plancher des combles

L’isolation du plancher des combles est une technique particulièrement conseillé pour isoler des combles perdus. Mais isoler le plancher du grenier peut aussi avoir son intérêt dans le cas de combles aménageables. Dans tous les cas, il est alors important de bien s’informer sur les différentes techniques d’isolation du plancher des combles. Cette page vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la réalisation et sur le prix d’isolation du plancher du grenier.

 

Réussir l’isolation du plancher des combles

Isoler le plancher des combles est une solution comme une autre pour isoler le grenier. Il faut savoir que la toiture est responsable de 30% des déperditions énergétiques d’une maison. Isoler le plancher des combles est ainsi idéal pour réduire un grand nombre de ponts thermiques, et améliorer l’efficacité énergétique d’une maison.

Il existe différentes méthodes pour isoler le sol du grenier, qui dépendront avant tout de l’accessibilité de ce dernier :

Isolation du plancher du grenier circulable

Isoler le plancher des combles est généralement plus facile en cas de combles accessibles ou de combles aménagés.

Dans ce type de cas, vous pouvez recourir aux panneaux rigides ou semi-rigides pour isoler le sol du grenier :

  • Les panneaux rigides : c’est le type de panneau à choisir pour le plancher lourd fait en béton ou en terre cuite. Les panneaux d’isolants sont à installer entre les lambourdes et les gîtes. Faites en sorte que l’épaisseur des panneaux soit moins de 2 cm par rapport à l’espace entre les gîtes et les lambourdes. De la mousse en polyuréthane permettra ensuite de combler le vide.
  • Panneaux semi-rigides : choisissez ce type de panneau pour un plancher léger en plâtre ou en bois. Dans cette technique, les panneaux doivent être plus épais de 2 cm par rapport à l’espace qu’il y a entre les lambourdes ou gîtes. Cela les permettra de bien se positionner. Installez ensuite un support pour protéger les panneaux des déplacements et éviter leur affaissement.

L’intérêt de ces techniques d’isolation du plancher est qu’ils vous permettront de continuer à utiliser le sol du grenier, que ce soit pour entreposer des choses (grenier non aménagé) ou pour y vivre (combles aménagés).

À savoir : l’isolation du plancher des combles est particulièrement pertinente pour des combles perdus. En effet, ces travaux vous évitent de chauffer inutilement les combles, et améliorent le confort thermique à l’étage de votre maison.

Isolation du plancher des combles non circulable

Il arrive que les combles ne soient pas accessibles, ou qu’on ne puisse pas y circuler librement. C’est généralement le cas dans le cadre de combles perdus.

Dans cette méthode d’isolation, vous avez également le choix entre deux types d’isolants :

  • Les panneaux souples : plus faciles à mettre en œuvre que les panneaux rigides ou semi-rigides, ces panneaux se posent sur les gîtes. Ils nécessitent tout de même un accès aux combles.
  • Les flocons d’isolant : vous pouvez recouvrir le plancher de vos combles avec ce type d’isolant en vérifiant bien qu’il n’y ait pas de rupture d’isolation. L’isolant en vrac peut même être utilisé dans des combles non accessibles, à l’aide d’une souffleuse.

Ces solutions d’isolation du plancher des combles ne permettent pas nécessairement de continuer à utiliser le sol du grenier. Elle sont donc avant tout utilisées dans le cadre de combles perdus.

Important : n’oubliez pas d’isoler la trappe avec un matériau qui présente le même coefficient thermique que les isolants du plancher, pour éviter de créer un pont thermique dans votre isolation.

Isolation du sol du grenier sur le plancher existant

Il est enfin possible d’utiliser directement le plancher existant des combles pour les isoler. Toutefois, assurez-vous que le plancher puisse supporter le poids de l’isolant. Vérifiez également qu’il n’y a pas de trace d’humidité qui puisse détériorer l’isolant. Dans tous les cas, l’utilisation d’un pare-vapeur est conseillée pour une meilleure protection de l’isolant.

L’isolation du plancher des combles aménagés peut permettre d’améliorer l’isolation phonique entre les étages, et éviter la déperdition d’énergie dans le cas où les combles ne sont pas chauffés. En revanche, il ne faut pas oublier d’isoler également la toiture dès lors que vos combles sont aménagés.

 

Quel isolant pour le plancher des combles ?

Vous pouvez recourir à différents isolants selon les performances thermiques que vous voulez atteindre et selon votre budget.

Ainsi, les différents isolants peuvent s’avérer adaptés à l’isolation du sol du grenier :

  • Laine de chanvre : elle est écologique et affiche une excellente capacité d’isolation thermique. Elle est aussi perméable aux vapeurs et n’attire pas les rongeurs.
  • Laine de verre : elle est légère et présente un excellent pouvoir d’isolation thermique et acoustique. Elle dure aussi dans le temps.
  • Ouate de cellulose : facile à utiliser, elle affiche une très bonne capacité d’isolation thermique. Toutefois, elle se tasse plus facilement et est sensible à l’humidité.
  • Laine de roche : elle résiste au feu, est non hydrophile, dure dans le temps et est un bon isolant thermique et acoustique.
  • Polystyrène : c’est un isolant très efficace du fait de sa faible conductivité thermique. Toutefois, il ne résiste pas au feu et n’est pas écologique.
  • Polyuréthane : excellent isolant thermique, le polyuréthane peut s’adapter dans les endroits qui affichent une contrainte de place. Néanmoins, il affiche une faible isolation phonique et ne contribue pas au confort d’été.

Le choix d’un isolant peut dépendre de vos préférences et de votre budget (isolant écologique, isolant pas cher, etc.), mais aussi de l’espace disponible pour l’isolation. Pour exemple, vous n’aurez aucun mal à souffler plus de 10 cm d’isolant en vrac dans des combles perdus, tandis que vous aurez à cœur de maintenir l’espace si les combles sont aménagés.

 

 

Prix de l’isolation du plancher des combles

Naturellement, l’isolation du sol du grenier a forcément un certain coût, qu’il est intéressant d’étudier en détail.

En moyenne, le coût d’isolation du plancher des combles sera situé entre 20 et 50 € par m², pose comprise. Ce budget pourra facilement être réduit de moitié si vous vous occupez vous-même de l’isolation des combles.

Toutefois, le prix est difficile à déterminer, car il dépend de plusieurs éléments comme :

  • Le type de comble (perdu ou aménagé),
  • L’isolant choisi , sa qualité et son épaisseur,
  • L’accessibilité des combles,
  • La technique utilisée,
  • La configuration des combles,
  • La localisation du chantier.

Pour calculer précisément votre budget, le mieux est de comparer plusieurs devis pour l’isolation des combles. De cette manière, vous pouvez faire jouer la concurrence entre les entreprises d’isolation.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement plusieurs tarifs d’isolation des combles, n’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous. Il vous permettra de recevoir gratuitement les tarifs de plusieurs entreprises de votre région.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *